30 d’Estomac

30 d’Estomac

Le premier thème est la « Mer de l’eau et des grains » appelé « Qi Chong » qui n’est autre que le 30 d’Estomac…


PATHOLOGIE


Si l’on observe les indications thérapeutiques du 30E, on s’aperçoit qu’il y a une part somatique qui débute au foyer médian, et une autre au foyer inférieur. La faiblesse, la stagnation ou la plénitude de ce point donne, selon les auteurs, les indications thérapeutiques suivantes :

La première somatisation provient d’une inquiétude 1 qui provoque une chaleur de l’estomac 2 et atteint le Yang Ming 3. Cette chaleur crée une douleur, et si la douleur est violente avec saignement anal et/ou furoncle péri-ombilical, il s’agit alors d’une ulcération. Chez les personnes âgées cela se transforme en pesanteur anal 4.

La chaleur fait refluer le Qi abdominal vers le cœur 5 et se propage dans tout le corps, ce qui vide le Qi de la terre. La force quitte les jambes et déclenche une transpiration, une diarrhée avec mucus 6  et un refus de s’alimenter 3 avec possibilité d’anorexie 29. A force, ce vide de la terre peut causer de l’insomnie 4 voir un prolapsus du rectum 7.

La chaleur du foyer médian provoque par voie de conséquence une accumulation d’eau dans le foyer inférieur, ce qui rend douloureux les reins et fait gonfler le périnée 7. Ce qui peut provoquer une ascite1 avec miction difficile 4.

La somatisation gonadique chez l’homme est lié au perturbation du Yin Wei 4, ce qui provoque une lombalgie irradiante vers les testicules, créant leurs rétractations, associée à des spasmes abdominaux accompagnés de douleur du bas ventre et des fesses. L’ensemble de ces douleurs s’accentuent lorsque l’on se redresse 7. Ses symptômes peuvent aboutir à une prostatite, à un œdème de la verge ou à l’atrophie du pénis, ainsi que l’impuissance accompagnée de douleur de l’urètre 8.

La somatisation gonadique chez la femme est liée à une asthénie qui obstrue les orifices et crée un blocage du Biao, qui provoque des troubles menstruels comme l’aménorrhée ou la dysménorrhée 3, des douleurs ovariennes qui ne passent pas en changeant de position, ainsi que des pertes rouges en dehors des règles 9. Les douleurs de l’utérus montent au cœur 7 créant une respiration difficile 3. Ces atteintes peuvent provoquer des infections urinaires, la stérilité ou l’atrophie des lèvres, du clitoris, le prolapsus utéro-vaginal 8 par déficience du plancher pelvien 29, le fibrome ou le cancer utérin 8. Dans ce cas du cancer, il est souvent lié à des lésions dû au papillomavirus 10.

Lors de la grossesse le fœtus heurte le cœur et sa libération est compliquée. Après l’accouchement il y a rétention placentaire et l’utérus ne revient pas à sa place 3, on retrouve aussi une insuffisance de lait 4.

Si l’on observe les indications thérapeutiques du 30E, on s’aperçoit qu’il y a une part somatique qui débute au foyer médian, et une autre au foyer inférieur. La faiblesse, la stagnation ou la plénitude de ce point donne, selon les auteurs, les indications thérapeutiques suivantes :

La première somatisation provient d’une inquiétude 1 qui provoque une chaleur de l’estomac 2 et atteint le Yang Ming 3. Cette chaleur crée une douleur, et si la douleur est violente avec saignement anal et/ou furoncle péri-ombilical, il s’agit alors d’une ulcération. Chez les personnes âgées cela se transforme en pesanteur anal 4.

La chaleur fait refluer le Qi abdominal vers le cœur 5 et se propage dans tout le corps, ce qui vide le Qi de la terre. La force quitte les jambes et déclenche une transpiration, une diarrhée avec mucus 6  et un refus de s’alimenter 3 avec possibilité d’anorexie 29. A force, ce vide de la terre peut causer de l’insomnie 4 voir un prolapsus du rectum 7.

La chaleur du foyer médian provoque par voie de conséquence une accumulation d’eau dans le foyer inférieur, ce qui rend douloureux les reins et fait gonfler le périnée 7. Ce qui peut provoquer une ascite1 avec miction difficile 4.

La somatisation gonadique chez l’homme est lié au perturbation du Yin Wei 4, ce qui provoque une lombalgie irradiante vers les testicules, créant leurs rétractations, associée à des spasmes abdominaux accompagnés de douleur du bas ventre et des fesses. L’ensemble de ces douleurs s’accentuent lorsque l’on se redresse 7. Ses symptômes peuvent aboutir à une prostatite, à un œdème de la verge ou à l’atrophie du pénis, ainsi que l’impuissance accompagnée de douleur de l’urètre 8.

La somatisation gonadique chez la femme est liée à une asthénie qui obstrue les orifices et crée un blocage du Biao, qui provoque des troubles menstruels comme l’aménorrhée ou la dysménorrhée 3, des douleurs ovariennes qui ne passent pas en changeant de position, ainsi que des pertes rouges en dehors des règles 9. Les douleurs de l’utérus montent au cœur 7 créant une respiration difficile 3. Ces atteintes peuvent provoquer des infections urinaires, la stérilité ou l’atrophie des lèvres, du clitoris, le prolapsus utéro-vaginal 8 par déficience du plancher pelvien 29, le fibrome ou le cancer utérin 8. Dans ce cas du cancer, il est souvent lié à des lésions dû au papillomavirus 10.

Lors de la grossesse le fœtus heurte le cœur et sa libération est compliquée. Après l’accouchement il y a rétention placentaire et l’utérus ne revient pas à sa place 3, on retrouve aussi une insuffisance de lait 4.

 
 

FONCTION

Je vais tenter de présenter les fonctions énergétiques et physiologiques du 30E par rapport aux 3 somatisations nommées ci-dessus :

Pour comprendre la première somatisation, les indications traditionnelles de ce point, nous indique qu’il renforce le Yang Ming pour réguler la chaleur ou le froid et ainsi maintenir le feu digestif 7. D’un point de vue physiologique, ce point régule le pic d’insuline après le repas, ce qui évite la stagnation de la chaleur ou du froid dans le foyer médian. Ce processus est aussi efficace pour la répartition des tissus adipeux dans le corps. On pourrait dire que lorsque l’on a le poids physiologique idéal, ce point fonctionne bien et permet aussi la bonne hydratation des tissus 10. Ce point est aussi en relation avec le nerf splanchnique et le ganglion cœliaque et favorise la voie éfférente 11 des sécrétions gastriques 10

Ce point harmonise le Yang dans la partie supérieur de l’estomac 7, sur le trajet de l’œsophage. Mais lorsque cette fonction n’est pas correcte, l’estomac ne libère plus de Wei Qi et son feu digestif devient faible et vide le Qi de la terre 10. C’est là que le Qi de l’estomac reflue vers le cœur 5, agissant aussi sur la chaîne sympathique du thorax, provoquant douleur cardiaque et insuffisance respiratoire 10. Le reflux violent du Qi de l’estomac peut aller jusqu’à provoquer une syncope 7.

Ce point est la « mer de l’eau et des grains 12 » en relation avec le méridien d’estomac dont le point assentiment (de relance) est le 36E. La plénitude de la mer de l’eau et des grains provoque le gonflement du ventre et son vide provoque la faim sans avoir envie de manger 13. Le vide du 36E provoque une faiblesse dans les membres inférieurs 12.

Ce point est sur la dermalgie reflexe du rectum, et permet l’élimination les caillots dans les urines et la présence de sang 14 et aussi de maintenir le rectum pour éviter le prolapsus 7. Sa relation avec la partie motrice du nerf ilio-inguinal et les muscles obliques internes et transverses de l’abdomen favorise la miction et la défécation, et évite les coliques néphrétiques 15.

Pour le système urinaire et le gonflement du muscle Zong, ce point harmonise ou détend le périnée 8 et de ce fait, il permet la libération des toxines contenues dans l’ensemble des fascias du petit bassin et des fascias rénaux 10. De plus ce point se situe sur la zone de douleur, projetée des reins en relation avec le système nerveux autonome 15

Concernant la somatisation chez l’homme, on s’aperçoit que chez l’homme les problématiques liés à l’énergie sexuelle provoquent une lombalgie, c’est-à-dire une réaction physique, alors que chez la femme cela se déclenche par la fatigue et touche le cœur. Ce point déclenche l’apport de sang vers le pénis 10, il traite les blocage de Qi ou de sang dans le pénis « Jin Shan » par suite d’un traumatisme ou un excès de rapports sexuels, entrainant un gonflement du pénis, des lésions, une spermatorrhée avec urine lactescente 25 .Sinon on peut voir sa relation avec la partie motrice du nerf ilio-inguinal et le muscle crémaster qui est en relation avec la thermorégulation des testicule pour l’entretien de la spermatogénèse 15.

Concernant la somatisation chez la femme, ce point élimine le froid et réchauffe la matrice pour  régulariser et retenir le sang menstruel 7 ainsi qu’éliminer les toxines de la sphère gynécologique.  En renforçant l’épuration des tissus du petit bassin, il favorise la libération du Wei Qi dans l’utérus et le maintien du ligament propre de l’ovaire. Renforce la libido, et favorise la fécondation et la fabrication du liquide amniotique. De plus il stabilise les émonctoires du petit bassin tel que la miction, les selles, les pertes et les menstruations 10.

 

NOMS

Ce point fait partie des 27 premiers points recensés de nos jours aillant été connu au origine de la médecine chinoise, au moment de la dynastie des Zhou occidentaux de -1121 à -771 avant l’ère chrétienne.  Durant cette dynastie féodale le roi était investi du mandat céleste et la religion de cette époque était le chamanisme et l’animisme, comme dans l’actuel Mongolie. Mais c’est à partir de la dynastie des Han occidentaux de -206 à 9 de l’ère chrétienne, que la zone comprise entre le 26E et le  30E va devenir « Shui Gu Zhi Hai » la « mer de l’eau est des grains ». Notons qu’à cette époque le corps est parcouru que de 11 méridiens, le cœur et le maître du cœur étant qu’un seul et même méridien 16.

C’est quelques années plus tard, lors de la séparation du Su Wen dans le traité des coups de froids que l’on va donner des noms à ce point 17. Tel que « Qi Je » la voie du Qi ou encore « Qi Chong » les battements du Qi. La dénomination officielle de « Qi Chong » viendra lors de la rédaction du Zhen Jiu Jia Yi Jing, écrit par Huang Fumi (215 – 280). Atteint de rhumatismes, il devint acupuncteur et compila le Su Wen, le Ling Shu et le Ming Tang Kong Xue Zhen Jiu Yao (ouvrage perdu depuis)7, à une époque qui voit naître l’étude du cinabre, de l’alchimie chinoise, de l’ayurvéda et dont les religions sont à la foi le taoïsme et le bouddhisme 16

Nous allons garder le terme « Qi Chong »  et ses multiples interprétations :

Qi : veut dire souffle… deux points ont ce terme, le 13E et le 30E18. le 13E est en relation avec la fabrication du Qi par le poumon, ainsi que le maintien de la force respiratoire. Le 30E et en relation avec la citerne du sang nourricier, le Ying Qi circadien, dont il est la citerne, la mer de l’eau et des grains10. Deux citernes existent, la principale est le 30E et la secondaire est le 36E, dont la moxibustion permet de déclencher l’approvisionnement lorsque la mer de l’eau et des grains se vide. Mais le méridien de l’estomac permet de réguler le Ying Qi dans la citerne du 30E à l’aide de ses points Shu en fonction des saisons 12 . Lorsque le petit déjeuner contient une saveur piquante, exemple ananas / piments … , la citerne du 30E se régénère mieux  10

Chong : exprime une « irruption », liée à la force du sang qui frappe ce point, l’artère fémorale 18. Ce point renforce la charge des nutriments en renforçant l’assimilation au niveau du duodénum. Il entretient la fonction splénique du catabolisme des globules rouges ce qui déclenche la régénération du sang par les os plats et commande l’hématopoïèse de l’os coxal 10. Il vivifie le sang et favorise la circulation sanguine jusqu’au extrémité, le 30E réchauffe les mains et le 36E réchauffe les pieds 12. Les chinois ont délibérément mis en relation la mère avec la mer et le mouvement terrestre de l’eau avec la circulation du sang et du Qi 10. « Il existe une analogie entre le sang qui est un des liquides constituant l’eau de notre océan, et la mer, nourrice éternelle. Le sang alimente les organes et les tissus, constituants indispensables. Il apporte l’oxygène indispensable à la respiration des cellules et à la combustion de leurs déchets. Il apporte aussi les protéines nécessaires à l’alimentation de ces cellules. La mer agit de la même façon en portant en son sein des micro-organismes : le plancton, nourriture de base de la plupart des espèces marines. Tout comme le sang, la mer a aussi une fonction respiratoire, c’est grâce à l’oxygène dissout dans son eau que la presque totalité des animaux marins peuvent respirer » 19

C’est le point d’entrée du Chong Mo et en ce sens « Chong » devient l’assaut de l’énergie de la mer des 12 méridiens 20 et le point origine des merveilleux vaisseaux 26 . Ce point régule l’énergie du Chung Mo 30. Le Yuan Qi et le Chung Mo sont lié à la thymine et au transgénérationnel 20. Ce point est la zone d’union entre le ciel postérieur et le ciel antérieur 21. Lors de la conception, l’ovaire fécondée enregistre le Jing inné des parents ou ciel postérieur et les premières cellules se nourrissent des spermatozoïdes encore présentes autour de l’ovule, c’est la première notion de Jing acquis ou ciel antérieur 22. Cette union du ciel postérieur et du ciel antérieur, par la mer des 12 méridiens, sous le contrôle du Chung Mo, prend racine dans la matrice de la mère pendant la gestation. A une période contenue entre le 4ème mois de grossesse et les premières contractions de l’accouchement. C’est à cette même période que l’entité viscérale du Yi s’incarne et propose au fœtus d’interagir avec sa mère, selon ses humeurs, ses émotions et la gestion de son stress. Ce processus met en relation l’hypothalamus et le cortex frontal, récepteur des 5 sens, vis-à vis des perceptions de la mère, ainsi que les interactions entre la mère et le père. Les propositions de vie enregistrées à cette période par le fœtus mettent en relation l’expression des gènes 10. La mer des 12 méridiens est aussi en relation avec le Yin Wei 12. Notons que le comportement sexuel, l’appétit et la thermorégulation sont en relation directe avec l’hypothalamus, la glande maitresse du Chung Mo. Ce point est par là même le lien entre l’hypothalamus et la fin de sa cascade hormonale dans les gonades, ce qui implique sa relation entre le Chung Mo, le Yin Wei et le transgénérationnel 21. Le chakra de Swadisthana ou chakra basal forme à l’aide de Ida et de Pingala Nadi, les nœuds de ce chakra. Le 30E permet au Yang de l’estomac de faire descendre le Jing vers les chakras inférieurs à partir de Bao Zhong. Mais ce point renforce aussi le chakra de la naissance situé entre les genoux 10.

 

LOCALISATION

Le 30E se situe sur le bord de l’os pubien, sur l’aponévrose des muscles grands et petits obliques, la partie inférieure du muscle transverse, le muscle droit de l’abdomen, le psoas ainsi que le fascia rénal. Dans la profondeur, il se situe sur la zone du péritoine, au croisement de la vessie, de l’utérus et des ovaires pour les femmes.  Il est en relation avec l’artère et la veine épigastriques superficielles et iliaques superficielles, ainsi que les nerfs ilio-épigastrique et ilio-inguinal 15.

Il se situe horizontalement à 5 cun au-dessous du 25E, sur le bord supérieur de l’os pubien ; et verticalement à 2 cun de l’axe du Ren Mai au niveau du 2RM 8.

 

RELATION PSYCHO-ÉNERGÉTIQUE

Ce point situé sur la dermalgie reflexe du rectum est en relation avec la première lombaire 14. Le décodage biologique nous indique que cet étage vertébral est lié à des conflits de rapprochement comme le fait de côtoyer par obligation, de ne pouvoir exprimer le refus ou le désir dans une relation à cause d’une timidité, ou d’un sentiment d’insécurité dans la relation 21 lié à des mémoires d’attouchement 27 . Il est envisageable que ces schémas soit transgénérationnels comme l’indique la tradition chinoise par sa relation aux grands-parents 21 dans un soucis de loyauté 27.

Ce point est Mu psychosomatique de la vésicule biliaire, qui selon le point de vue du Chung Mo est en relation avec un manque d’évolution 21. L’évolution est le moteur de la transcendance des schémas familiaux 10 et cette capacité d’évolution permet de ne pas passer a côté des choses essentielles de la vie 27 . Il est aussi le point Mu somatopsychique du maître du cœur, en relation avec le Yin Wei et l’ensemble des frustrations et agressions sexuelles vécues ou inscrites dans l’arbre généalogique. Ces conflits donnent la fâcheuse tendance de ce point d’être une zone de dévalorisation complexe qui se pose en strate les unes après les autres comme les pages d’un livre. Il s’agit du seul point d’accumulation des conflits sur environ 6 couches successives, comme si la mer des 12 méridiens portait le poids des grands parents et de l’expérience de nos vie. Ces complication sont en lien avec la stérilité ou l’impuissance dans un contexte de rancœur transgénérationnel 21. Ce point permet de sortir de l’asthénie physique et psychique par libération de ces couches. Et  permet d’observer la situation selon un autre point de vue, celui du Shen dont la prise de conscience permet à la mer des 12 méridiens de libérer l’expression du transgénérationnel. La relation entre la sphère gynécologique et le cœur marche d’un point de vue somatique, nous l’avons vu dans les pathologies, mais il permet aussi de redonner une teinte d’amour dans le désir sexuel 10. C’est un grand point du jaillissement du désir de vivre et de sa réalisation 29.

Ce point est le neuro-émotionnel de l’estomac23. Il est probable que ce point soit en relation avec l’amygdale, situé dans le cerveau, cet organe permet la mise en mémoire de l’émotionnel en lien entre autres avec les influx gustatif10. Ce point se situe sur le muscle droit de l’abdomen lié à l’intestin grêle et le psoas lié aux reins24. Le rein est en relation avec le Chung Mo et ce point renforce l’assimilation du duodénum10. Ce point est sur la zone neuro-lymphatique de la vessie qui renforce la faiblesse musculaire lorsqu’elle est observé que d’un côté du corps et non sur les deux muscles24. Ce point permet le  nettoyage des voies uro-génitale10.

 

RÉUNION

« Chong » exprime aussi la notion de carrefour 18, dont le Qi surgit des profondeurs pour venir en aide aux différents croisement qui s’opèrent autour de la mer de l’eau et des grains 26 : 

C’est le point Hui des tendino musculaire Yin du bas, en rapport avec l’énergie sexuelle 21. Le rein donne l’envie, le foie aménage les moments propices et la rate garde les rancunes du couple, lorsque les 3 sont en équilibre dans la relation a soi-même et à l’autre, la fécondité est au rendez-vous ! 10 Le tendino musculaire de l’estomac après avoir passé le triangle de Scarpa, passe par le 30E et se dirige vers le muscle Zong avant de retrouver le méridien du Ren Mai au 1RM 8. On retrouve dans ce trajet la relation entre le 30E et le muscle Zong 10.

La branche profonde du méridien de l’estomac se croise avec celle du métal, de l’intestin grêle, du triple réchauffeur et du Ren Mai 8. Cette réunion de méridien renforce le Qi, malgré une impuissance dans l’expression de nos sentiments. Mais lorsque l’on a du mal à se décider sur le fait de suivre une relation sans écouter son cœur, ou de la quitter, le 30E donne l’énergie nécessaire à chacune de ces décisions. Ce qui met ce trajet, en relation avec sa fonction Mu psychosomatique de la vésicule biliaire dans son rôle de favoriser la prise de décision. Le fait que le trajet du méridien de l’estomac soit sur la face antérieure du corps, le lie à l’affect. Rappelons que l’une des fonctions du Qi de l’estomac est de neutraliser le sentiment de tristesse du cœur. Finalement on ramène cette expression des sentiments au choix du partenaire dans une idée de procréation 10.  

Les ramifications de la terre passe par le 30E 8, dans un souci d’épuration du Ying Qi circadien mais aussi pour augmenter la citerne de la mer de l’eau et des grains 10 et pour disperser l’excès de Yang de l’estomac 30.

Une branche du méridien de la vessie part du 35V, passe par l’anus, arrive au 1DM dans le but de renforcer le tonus musculaire du dos 8. Il  arrive ensuite au 30E pour nourrir (sang) l’ensemble des tissus du petit bassin. On retrouve là sa relation avec la sphère gynécologique, les lombes et l’anus 10.

Une branche du méridien du maitre du cœur part du 1MC et descend au 30E 8 pour entretenir la gamétogénèse. On retrouve sa relation avec sa fonction Mu somatopsychique du maitre du cœur, ainsi que la gamétogénèse 10.

L’élément bois et aussi représenté dans ces connexions de branche avec le 30E. La branche profonde de la vésicule biliairepasse au 30E avant de sortir au 30VB 8. Une branche du 12F passe aussi au 30E avant de sortir plus loin au 34V 10. Ce chemin met en évidence sa relation en tant que point d’entrée du Chung Mo avec le Qi des méridien du foie et de la vésicule biliaire 21, mais aussi avec son trigramme opposé le Tai Mai, aussi en relation avec ce point 2, et les organes du foie et de la vésicule biliaire 20. Ce point est aussi le lien, le passage entre le Chung Mo et le Tai Mai, entre la terre et le ciel 10.

Le trajet du Chung Mo met en relation la mer des 12 méridiens et les ancrages inférieurs du 37E et du 39E 12. Il est en relation avec l’hypothalamus et la sécrétion de la corticolibérine, précurseur de l’ACTH hypophysaire  dont l’action est diurétique. On retrouve la relation avec l’œdème du foyer inférieur et les douleurs rénales 10.

La mer de l’eau et les 6 couches de pénétrations du pervers 10.

Les conflits s’installent par couche dans la mer de l’eau et des grains lorsque la couche du Shao Yang est atteinte 10.

La mer de l’eau et des grains se vide à partir de la couche du Tai Yin. Les pathologies chroniques affaiblissent le Ying Qi, qui n’approvisionne plus suffisamment celle-ci. L’asthénie marque le visage, avec des acouphènes et des troubles de la vision. 

Ce qui vide le Qi de la vésicule biliaire, affaiblit les tendons (paresthésie des membres, spasmes du grêle et des tendons) et fragilise les ongles. 

Le souffle est faible et le Qi du poumon a du mal à transformer le souffle en Qi, ce qui affaiblit la teneur en Qi dans le Ying Qi circadien. Les pores de la peau ne sont plus perméables aux pervers extérieurs et l’on peut voir apparaître de la frilosité. Le Yang n’atteint plus le visage, le teint et la langue sont pâles. Le pouls est fin et faible. 

La faiblesse du Ying Qi réprime le Jing, ce qui met le fonctionnement de l’hypophyse, de la thyroïde et des surrénales en sous régime. 

Cette faiblesse atteint le Wei Qi et se propage vers la terre, vide le Yang de la rate et permet l’installation du froid dans le centre, accompagné de ballonnements et douleurs du foyer médian, et de selles molles, que l’on soulage avec une bouillotte sur le ventre et les extrémités. La rate n’élimine plus l’humidité, les muscles et la peau accumulent l’eau pouvant provoquer des œdèmes et des pertes blanches. La langue est fine et pâle avec un enduit glissant. Le pouls est recroquevillé et vide. La faiblesse de la rate et des surrénales engendre une réaction de plénitude de l’eau par vide du Yang de la rate et du rein. Ce qui altère les fonctions communes de transport-transformation, la synthèse des Jin-Ye et la thermogenèse du corps, avec asthénie physique et/ou mentale, du Tan, le désir de se taire ou de rester couché, une distension abdominale, la perte d’appétit, la crainte du froid, la diarrhée, les urines abondantes et claires. 

Le cœur réagit par la chaleur qui se propage vers le grêle avec anxiété, insomnie, délire verbal, douleurs ou brûlures de l’urètre. La langue est rouge, le pouls est glissant et rapide 10 et 22

Une relation spéciale met ce point en lien avec l’incubation de DMT, présente dans l’Ayahuasca et maintient les usagers dans cette couche du Tai Yin, tant que le lien subtil relie la plante et l’inconscient 10.

Lorsque l’énergie vitale se situe dans la couche du Jue Yin le Chung Mo se vide et lorsque le Yin du cœur est atteint la mer de l’eau et des grains ne fonctionne plus 10.

 

TECHNIQUE DE TRAITEMENT

 

L’acupressure de ce point se fait par pressions maintenues avec possibilité de tonifier ou disperser en fonction de la rotation utilisée, mais aussi les pressions lentes avec relâchement rapide pour surprendre, et enfin les tapotements du bout des doigts pour créer un rythme qui libère le trajet du méridien 26. La poncture est droite (perpendiculaire) et le Qi passe entre 0,5 (été) et 1 cun (hiver) de profondeur 8. Il ne faut pas blesser le Qi en touchant l’artère fémoral, ce qui crée un hématome 2 et 28, et ne pas toucher le canal déférent chez l’homme 30. Il  faut arrêter la moxibustion dès lors que le patient suffoque 7. Un coup porté sur ce point vide la réponse immunitaire et fragilise les organes, pouvant provoquer le coma ou la mort. Pour libérer ce point, on masse l’opposé en combinaison avec le 36E 26.

 

ANNOTATION

1 Qian Jin Yao Fang est écrit par Sun Si Miao. Jeune élève brillant, il étudie les doctrines taoïste, bouddhiste et confucéenne. À 18 ans, à la suite de nombreuses maladies, il décide de se consacrer entièrement à l’étude de la médecine. Malgré les sollicitations des empereurs, il refusera toujours d’aller à la capitale et de faire carrière dans la haute administration. En bon taoïste, il préfère vivre en ermite dans la montagne. Il va souvent cueillir les simples (plantes) avec lesquelles il prépare lui-même les drogues pour soigner ses patients. La médecine chinoise est née dans le milieu taoïste et si elle s’est peu à peu spécialisée, elle ne s’en est jamais complètement séparée. À son époque la médecine chinoise était encore très liée à la recherche de l’élixir d’immortalité taoïste. Aussi, expérimente-t-il les diverses drogues de la pharmacopée pour guérir les maladies mais aussi pour prolonger la vie ou gagner l’immortalité. Avec Ge Hong et Tao Hongjing, c’est un des plus grands alchimistes et médecins de l’histoire chinoise. Après sa mort à 101 ans (en 682), il fut vénéré comme le divin, le roi de la médecine « Yao Wang » et de nombreux temples lui furent dédiés à travers toute la Chine. À titre posthume, l’empereur Hui de la dynastie des Song, lui octroya le titre « la Vraie Personne de la Réponse Miraculeuse ». Son ouvrage d’alchimie majeur est Beiji qian jin yao fang (652). C’est un gros compendium qui expose toutes les connaissances médicales de l’époque. Toutes les branches de la médecine y sont abordées, curative comme préventive. Il est aussi l’auteur d’un « Supplément aux Prescriptions essentielles » Qian jin Yi fang (682). Il écrivit plusieurs ouvrages philosophiques sur la doctrine taoïste : « l’essentiel des écritures sur les élixirs de la grande pureté », les « notes sur Laozi ».

2 Su Wen est une compilation de texte fondateur de la médecine chinoise. C’est probablement dans les années 200 à 210 que le Huangdi Nei Jing primitif en 18 rouleaux, fut divisé en deux livres distincts : le Su Wen et le Zheng Jing (classique des aiguilles) qui devient dans la dynastie Tang le Ling Shu, sous l’influence des taoïstes.

3 Zhen Jiu Ju Ying est paru en 1529, écrit par Gao Wu. Il rassemble des chants et des récitatifs d’acupuncture. 

4 Zhen Jiu Zi Sheng Jing est un ouvrage en sept volumes écrit par le célèbre acupuncteur Wang Zhizhong, publié en 1220.

5 Yi Xue Ru Men est paru en 1575 écrit par Li Zhai Jian. Il a résumé les prescriptions de son époque en 18 catégories. Les poèmes et proses rythmés de l’acupuncture chinoise constituent un choix synthétique des points en fonction des  maladies.

6 Dr Nida Chenagtsang est un médecin traditionnel tibétain, né dans la région de Rebkong et issu d’une lignée de yogis. Il obtint une bourse et pu rejoindre le Mentsee Khang de Lhassa. Il a publié des articles et ouvrages spécialisés sur la médecine tibétaine traditionnelle et collabore avec le professeur Robert Thurman. Dr Nida est cofondateur de l’institut Ngak Mang, pour la préservation de la culture des yogis laïques de la région de Rebkong, et il est le directeur de l’Académie Internationale de Médecine Traditionnelle Tibétaine, et fonde également « Menla Ling », le jardin du Bouddha de Médecine, un centre de méditation situé dans la vallée de l’Eure, où il organise des retraites de Mantra Yoga avec Sofia Stril-Rever.

7 Zhen Jiu Jia Yi Jing est l’ABC d’acupuncture et de moxibustion, écrit par Huang Fumi (215-281). Souffrant de rhumatismes, il commença à étudier la médecine. Il devient acupuncteur et compile le Su Wen et le Ling Shu qu’il enrichit considérablement, ainsi que le Ming Tang Kong Xue Zhen Jiu Yao (perdu depuis). Il reste l’ouvrage de référence des acupuncteurs. Le Jia Yi Jing actuel est la version publiée en 1601.

8 Gouvernement chinois, il s’agit des fonctions et des actions thérapeutiques traditionnelles établies par le gouvernement chinois actuel.

9 Dr Jacques-Emile Henri Niboyet  est un médecin-acupuncteur français, (1913 – 1986). Après la guerre, à Marseille, il réalise sa thèse de doctorat en médecine sur la réalité physique des points d’acupuncture. En 1982, le ministère de la santé le mandate pour des travaux d’évaluation de la médecine traditionnelle chinoise.

10 Stephen Baudin est un acupuncteur et amchi français, ainsi que le directeur du Centre Ling Dao, investigateur de ce blog.

11 Dr Alberto Quaglia Senta est un neurologue-acupuncteur italien, qui a beaucoup étudié les relation entre le système nerveux et les trajets des méridiens.

12 Ling Shu est une compilation de texte fondateur de la médecine chinoise. C’est probablement dans les années 200 à 210 que le Huangdi Nei Jing primitif en 18 rouleaux, fut divisé en deux livres distincts : le Su Wen et le Zheng Jing (classique des aiguilles) qui devient dans la dynastie Tang le Ling Shu, sous l’influence des taoïstes.

13 Dr Albert Chamfrault est un médecin-acupuncteur français (1906 – 1996). A la fin de la deuxième guerre mondiale il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur et le ministère de la défense nationale l’envoie à la base navale d’Haïphong en Indochine, comme médecin principal major de la marine au Tonkin. Sa Majesté Bao-Daï, chef de l’état du Vietnam, le nomme Chevalier de l’Ordre National. Il y fera connaissance d’un lettré chinois avec lequel il se liera d’une profonde amitié avec qui il traduira plusieurs livres sacrés. En 1954, il commence la création de son Traité de médecine chinoise, et fut remercié par le sinologue G. Soulié de Morant pour son énorme travail. Le docteur Gillet, président de la Société française d’acupuncture et de la Société internationale d’acupuncture, aux prises à de nombreuses difficultés, le sollicite en 1965, pour assurer sa succession l’année suivante à la Société française d’acupuncture. Puis Il essaiera de faire reconnaître l’acupuncture par le faculté de médecine comme spécialité.

14 Dr Henri Jarricot est un médecin-acupuncteur français (1903 – 1989). Il a étudié certaines liaisons des viscères à la peau. A chaque viscère, correspond une zone de surface très limitée, fixe, définie par des caractères objectifs et fonctionnels : la dermalgie-réflexe. Celle-ci est rendue évidente par une méthode de palpation spéciale : le palper-rouler. Fait primordial : la dermalgie-réflexe détecte non seulement la douleur du viscère, mais tous les troubles réactionnels de celui-ci. Les grands plexus neuro- végétatifs ont chacun une dermalgie-réflexe reflétant leurs perturbations. La recherche systématique des différentes dermalgies-réflexes constitue une méthode clinique diagnostique d’une exceptionnelle précision. L’auteur met en évidence les relations des dermalgies-réflexes et de points de méridiens ayant mêmes significations anatomique et clinique. Il décrit la répartition métamérique sur le tronc des points d’acupuncture ; d’où une parenté métamérique de tous les points situés dans le même territoire cutané, bien que sur des méridiens différents. Le docteur Jarricot propose un nouvel agencement de la chaîne des Bei-Shu dorsaux. Il insiste sur le respect dû à l’admirable conception traditionnelle, mais relativise entre les données de l’acupuncture et les connaissances neurologiques de son époque.

15 Physiologie occidentale, il s’agit des connaissances physiologique occidentale actuelle.

16 Dr Jean-Louis Lafont est un médecin-acupuncteur français qui a beaucoup étudié le classique de l’interne.

17 Shang Han Lun est le « traité du froid nocif ou traité de la pathologie due au froid », écrit par Zhang Zhong Jing (142-220). Il est un texte très important de la tradition médicale chinoise, qui a suscité une volumineuse littérature depuis le 12ème siècle, et qui continue d’être enseigné dans les écoles de médecine traditionnelle chinoise.

18 Phillipe Laurent est un acupuncteur français décédé depuis peu, qui a publié l’ouvrage de référence intitulé « l’esprit des point »s.

19 Jacques Mayol est un plongeur apnéiste français (1927 – 2001).

20 Jacques Pialoux est un acupuncteur suisse décédé depuis peu, qui a publié des ouvrages de référence dans l’étude des merveilleux vaisseaux tel que  « le diamant chauve » ou  « le dragon de jade ».

21 René Zeender est un acupuncteur français (1946 – 2018), initiateur du décodage des points sur les trajets des merveilleux vaisseaux.

22 Dr Jean-Marc Eyssalet est un médecin-acupuncteur français, fondateur de l’institut de développement des études en énergétique et sinologie. 

23 Dr Bruce Dewe est un médecin- kinésiologue américain, président de la faculté internationale de la santé par le toucher, fondateur dans les années 80 : « The International College Professional Kinesiology Practice ».

24 Dr John Thie est un médecin- kinésiologue américain. En 1973, il créé le Touch for Health pour le grand public dans le but d’offrir des techniques simples et sans risque pour améliorer la qualité de vie.

25 Chao Yuan Fang  est le Traité général de l’étiologie et de la symptomatologie des maladies, écrit en 610 de la dynastie Song. Ce traité est composé en 50 volumes avec l’étiologie et les symptômes des maladies diverses. 

26 Dim Mak est l’ensemble des techniques de pression et de frappe des points énergétiques dans les arts martiaux chinois traditionnels.

27 Dr Gérard Athias est médecin français, spécialiste dans l’interprétation des conflits biologiques.

28 Sheng Ji Zong Lu est une encyclopédie impériale rédigée par un collège de médecins en 1117.

29 Dr Bernard Desoutter est un médecin-acupuncteur français, qui enseigne la médecine chinoise à la faculté de Montpellier.

30 Dr Jean-François Borsarello est un médecin-acupuncteur français, et le vice président de l’école française d’acupuncture.

La publication a un commentaire

  1. Hervé Savard

    Merci beaucoup pour ton partage de connaissances.

    C’est excellent

    Hervé

Les commentaires sont fermés.